Comment fluidifier le sang naturellement ?

Le sang est sans doute l’un des éléments vitaux du corps. Il doit de ce fait avoir un bon cycle afin de permettre à l’organisme de bien fonctionner. De plus, le sang ne doit pas se coaguler car cela pourrait occasionner plusieurs autres maladies.

Toutefois, il peut arriver que le sang coagule mais une coagulation excessive présente de graves dangers et peut entraîner des palpitations, des attaques, des thromboses, une hypertension voire même des infarctus. Face à une telle situation, fluidifier le sang devient la solution la plus idéale. Parmi celles-ci, existe également celles qui sont naturelles que vous découvrirez dans cet article.

A lire en complément : Comment choisir la bonne huile de chanvre pour vous

Manger de l’ail

L’ail est un fluidifiant sanguin bien connu notamment pour ses nombreuses vertus. En effet, il lutte contre l’hypertension et diminue le risque d’infarctus. L’ail appartient au genre alium et contient de l’allicine qui est une substance dont certains dérivés contribuent à réguler les niveaux de triglycérides et de cholestérol au niveau du sang.

Les propriétés antioxydantes de l’ail permettent également de lutter contre les effets des radicaux libres.  Afin de fluidifier le sang, il est conseillé de consommer une gousse d’ail par jour.

A voir aussi : Occupez-vous de votre corps grâce aux produits bio

Prendre de la vitamine E

Il faut à tout prix éviter le manque en magnésium ou en Vitamine E, sinon, les plaquettes risquent de s’agréger. La vitamine E est un puissant fluidifiant sanguin qui empêche l’agrégation des plaquettes (en évitant qu’elles ne s’entassent). Elle permet aussi d’éviter la synthèse d’une protéine qui favorise la coagulation.

Pour fluidifier votre sang, prenez régulièrement 15 mg de vitamine E. Vous pouvez en trouver dans les œufs, les légumes verts, les germes de blé, le foie, les amandes, les noisettes, les cacahouètes, les épinards et les avocats.

Le magnésium participe aussi à la dilatation des vaisseaux sanguins, ce qui peut améliorer l’oxygénation du sang.

Manger des oignons

Pour lutter contre la coagulation du sang, ajoutez plus d’oignons dans votre alimentation. Les oignons contiennent de l’adénosine, qui a un effet anticoagulant car il empêche le sang de se solidifier. Pour mieux jouir des différentes vertus de l’oignon, il est plus judicieux de le consommer cru.

fluidifier le sang naturellement

Consommer du gingembre

Le gingérol est une substance qui compose le gingembre. Il assure la fluidification du sang en limitant la coagulation et en empêchant aux cellules sanguines et aux plaquettes de s’entasser. Il régule aussi le taux de cholestérol absorbé par l’organisme. En facilitant le relâchement des muscles qui entourent les vaisseaux sanguins, le gingembre permet également de faire chuter la tension.

La consommation peut se faire sous forme de racine ou de poudre. Mais, les effets bénéfiques seront plus nombreux si vous faites bouillir la racine de gingembre.

Bien que certaines études aient montré un certain lien entre la consommation de gingembre et la fluidification de la circulation sanguine, les recherches ne sont pas encore approfondies.

Boire du jus de grenage

Le jus de grenade est très apprécié car étant très riche en polyphénols. Qui plus est, il améliore la circulation sanguine et a la capacité de faire baisser la tension artérielle systolique.

Cependant, la grenade et le raisin sont soupçonnés d’être à l’origine de certains effets indésirables, notamment lorsqu’ils sont combinés avec certains médicaments. Alors il serait préférable de consulter votre médecin pour savoir si les médicaments que vous prenez parallèlement peuvent interagir avec le jus de grenade. Tâchez de boire un demi-verre de jus de grenade chaque matin.

Faire du sport

Pratiquer une activité physique de manière régulière vous aidera à faire baisser la quantité de vitamine K dans l’organisme. Toutefois, évitez les pratiques trop intenses sous peine d’avoir un taux de vitamine K excessivement faible. Le sport facilite également l’activation du plasminogène qui est un puissant anticoagulant pouvant empêcher l’épaississement du sang.

La plupart des sportifs de haut niveau présentent des manques en vitamine K. Pour faire baisser votre taux de cholestérol, vous pouvez faire de la natation, du renforcement musculaire intensif ou toute autre activité impliquant un travail cardiovasculaire.

Faites des séances d’exercices cardiovasculaires de 30 à 45 minutes en prenant le soin de réaliser un échauffement de 5 à 10 minutes environ.