Découpe de carrelage tout ce qu’il faut savoir

Lorsque vous décidez de poser du carrelage sur le sol et les murs de votre habitation, il vous faut faire appel à un artisan expérimenté. En réalité, cet acteur dispose du savoir-faire et des outils nécessaires pour la réalisation des travaux.

Pendant le revêtement, un professionnel ou une personne expérimentée doit nécessairement découper le carrelage. Comment parvient-il à le faire ? Nous aborderons ce sujet en détails dans les lignes à suivre.

A découvrir également : Évolution du système américain des brevets

La découpe de carrelage avec la carrelette

Pour découper du carrelage, l’artisan peut recourir à un outil silencieux et pratique. Il est parfait pour effectuer de la coupe droite et diagonale, aussi bien sur du carrelage de faïence que sur celui de grès.

Néanmoins, l’épaisseur du matériau se doit d’être comprise entre 4 et 10 mm. Pour en faire bon usage, l’artisan adapte le modèle à la longueur de coupe souhaitée.

A découvrir également : Ma cigarette électronique chauffe... que faire ?

Il prévoit également une marge en ce qui concerne les coupes en diagonale. La carrelette est parfaite pour les pièces de 20 m² au maximum.

Au-delà de cette superficie, l’artisan doit miser sur le coupe carreaux électrique que conçoit par exemple Festool outils.

Comment découper avec une carelette ?

La manœuvre est toute simple et consiste, dans un premier temps, à tracer un trait sur le carreau, pour repérer l’emplacement où la coupe devra s’effectuer.

Ensuite, l’artisan maintient solidement le matériau de revêtement en vue de couper avec la roulette en carbure de tungstène. Il n’hésite pas à effectuer plusieurs passages.

Enfin, l’artisan place le guide de coupe en bout de course et abaisse la poignée de façon ferme. Lorsque ces manœuvres sont réalisées correctement, il obtient une coupe très nette.

La découpe à l’aide du coupe-carreaux électrique

Ce coupe-carreaux s’apparente à une scie sur table. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certains artisans préfèrent l’appeler « scie à carrelage électrique », en opposition à la carelette, qui est un coupe carreaux manuel.

Quoi qu’il en soit, le coupe-carreaux électrique permet de réaliser tout type de coupe droite. Par conséquent, l’utilisateur peut s’en servir pour réaliser une découpe longitudinale ou biseautée.

L’utilisation d’un tel outil nécessite le port d’équipements de protection. Le professionnel doit donc enfiler une paire de lunettes, se munir de gants et porter un tablier pour se protéger des projections. En effet, le disque diamanté qui baigne dans le bac à eau émet des éclats de façon permanente.

D’un point de vue matériel, il est possible de citer la marque Makita, qui figure parmi les meilleures enseignes spécialisées dans la conception de ce type d’outils.

Comment utiliser la scie à carrelage électrique ?

La découpe de carrelage à l’aide de cet outil électrique nécessite que l’artisan trace un trait sur l’envers du matériau de revêtement. Ensuite, il doit remplir le bac à eau, puis allumer la découpeuse.

La coupe du carreau doit se faire en gardant les mains à l’extérieur. Pour plus de sécurité, l’artisan peut pousser le carreau à l’aide d’un morceau de bois.

Il faudra également que l’artisan réduise la pression vers la lame. Lorsque le carrelage est en bout de course, cette manœuvre évite que le carreau s’ébrèche sur la fin.

En somme, la découpe de carrelage peut se réaliser de deux manières différentes. La première méthode est manuelle, et fait intervenir la carrelette.

En utilisant cet outil, le carreleur effectue lui-même la découpe. La deuxième méthode est assistée par un outil électrique. Elle se met en œuvre grâce à la scie à carrelage électrique.

Cette dernière est munie d’un disque diamanté qui tourne à grande vitesse, en vue de fendre le matériau de revêtement.