Quelles sont les différents types de piscines hors sol ?

Les piscines hors-sols sont faites de différents matériaux et ont des formes et des tailles diverses qui influent sur leur installation, leur entretien et leur durabilité. L’espace dont vous disposez dans votre jardin, le climat et le degré de permanence que vous souhaitez donner à la piscine sont autant d’éléments à prendre en compte pour choisir le type de piscine qui vous convient le mieux.

Gonflable

Les piscines gonflables sont les moins chères, faciles à entretenir et simples à installer. Elles nécessitent une pompe à air pour être gonflées, mais il n’y a pas grand-chose à faire après cela. Selon la taille de la piscine, l’installation peut être réalisée en moins d’une heure. Certaines piscines gonflables n’ont pas besoin de filtre ou de produits chimiques pour l’entretien, mais celles qui n’ont pas de filtre peuvent avoir besoin d’être vidées, nettoyées et remplies entre deux utilisations.

A découvrir également : Comment trouver un appartement à Toronto avec un budget limité

Les piscines gonflables existent dans de nombreuses tailles, y compris les piscines pour enfants qui ne font que 24 pouces de large et 3 ou 4 pouces de profondeur, et les modèles qui font 92 pouces de large et 22 pouces de profondeur. De nombreuses piscines gonflables sont destinées aux familles avec de jeunes enfants. Certaines sont équipées de toboggans gonflables, d’arroseurs ou de rideaux d’eau. Elles constituent un bon choix pour les personnes disposant d’un budget limité, car elles sont beaucoup moins chères que les autres types de piscines. Les piscines gonflables sont également faciles à ranger lorsqu’elles ne sont pas utilisées.

Cadre en acier

Les piscines hors sol à armature en acier sont solides et durables. Le cadre comprend des supports verticaux et des rails latéraux, tandis que les parois latérales et le fond de la piscine sont fabriqués en plastique durable, en vinyle, en PVC ou, dans certains cas, en résine. La résistance accrue de l’acier permet de construire une piscine plus grande et plus profonde. Les piscines de cette taille nécessitent un filtre ou des produits chimiques pour maintenir un environnement de baignade sain. Ces modèles nécessitent également une préparation du sol plus importante qu’un modèle gonflable.

A lire en complément : Éléments à garder à l'esprit avant d'opter pour un plan de rénovation domiciliaire

L’acier présente quelques inconvénients. Il est lourd, chauffe au soleil et peut rouiller. L’acier revêtu de poudre ou galvanisé résiste mieux à la rouille que l’acier seul. Cependant, dans le cadre de l’entretien courant de la piscine, il faut inspecter régulièrement le cadre pour détecter les entailles et autres traces d’usure qui pourraient contribuer à la rouille. De nombreuses piscines à armature métallique sont semi-permanentes, en ce sens qu’elles sont laborieuses à démonter et difficiles à stocker. Par conséquent, les modèles à armature métallique conviennent à ceux qui prévoient de laisser la piscine en place toute l’année, ou du moins pendant toute la saison de baignade.

Cadre en résine

La résine est un plastique dur et durable que beaucoup trouvent plus facile à entretenir que l’acier. Elle pèse moins lourd et résiste mieux à la rouille et à l’oxydation que l’acier ou l’aluminium. Elle est solide et résiste aux bosses et aux déformations, et la résine ne chauffe pas au soleil comme l’acier.

Une piscine avec un cadre en résine sera assez grande pour nécessiter un filtre ou des produits chimiques, donc l’entretien est comparable à celui d’un modèle avec un cadre en acier ou en aluminium. Les piscines en résine coûtent généralement plus cher qu’une piscine à cadre en acier ou en aluminium. Cependant, leur durabilité et leur résistance à la rouille en font un bon investissement pour ceux qui se baignent une bonne partie de l’année.

Cadre en aluminium

L’aluminium apporte à la piscine la solidité de l’acier, mais il est moins lourd et résiste mieux à la rouille. À bien des égards, l’aluminium est comparable à l’acier.

Toutefois, l’aluminium est sujet à l’oxydation. Pour prévenir les problèmes potentiels, son revêtement protecteur doit être entretenu régulièrement.

Hybride

Les piscines hybrides ont des composants en acier et en résine. Elles sont faites de diverses combinaisons de montants verticaux en acier et de joints et rails latéraux en résine. Les composants en résine constituent généralement la partie du cadre qui est exposée au soleil et à l’eau, tandis que l’acier fournit un support plus solide dans la partie verticale du cadre.

Ces modèles combinent le meilleur d’un cadre en résine et d’un cadre en acier tout en réduisant certains des inconvénients de chacun. Ils sont plus chers qu’une piscine à cadre en acier et moins chers qu’un modèle tout en résine.

Piscine semi-creusée

Les piscines semi-enterrées, également appelées piscines radiantes, se situent à mi-chemin entre les piscines creusées et les modèles hors-sol. Elles sont moins chères que les piscines creusées et offrent plus d’options de personnalisation qu’une piscine hors-sol typique. Ces modèles sont plus faciles à installer sur des pentes et des terrains irréguliers et conviennent aux jardins où une piscine creusée traditionnelle n’est pas infaisable.

Cependant, les piscines radiantes sont plus permanentes que les piscines hors-sols car elles ne peuvent pas être démontées à la fin de la saison. Beaucoup ressemblent à des modèles enterrés.