Formation sur les soupçons raisonnables : Tout ce que vous devez savoir

La formation sur les soupçons raisonnables est un programme auquel un superviseur peut s’inscrire afin de savoir si un employé consomme des drogues et de l’alcool en milieu de travail. On leur apprend à consigner la documentation sur ce qu’ils ont observé, puis à recommander le test qu’ils devraient subir pour déterminer quelles drogues l’employé consomme. Il est devenu nécessaire pour toutes les organisations de choisir une personne pour suivre cette formation. Aujourd’hui, la plupart des gens prennent de la drogue et de l’alcool et ils ont maîtrisé les moyens de cacher leur problème et seule une personne bien formée peut le savoir. Lorsqu’un employeur est convaincu qu’un employé consomme une substance illégale, il devrait recommander un test.

Importance de la formation sur les soupçons raisonnables

A découvrir également : 5 conseils pour vous aider à gérer vos prêts sans vous endetter

À une organisation

Lorsque des employés abusent d’une substance illégale, l’organisation en subit inévitablement les conséquences négatives. Les employés ne travailleront plus aussi efficacement qu’avant. Ils peuvent même s’absenter du travail pendant un certain nombre de jours et représenter un grand danger pour leurs collègues. Le niveau de productivité de l’organisation va baisser et donc perdre beaucoup. S’ils font leur travail, la qualité sera faible parce qu’ils seront toujours espacés, fatigués, malades ou blessés. La confiance de l’organisation envers ses clients diminuera. C’est le cas si l’employé qui est sous l’emprise de drogues s’occupe d’eux et fait un mauvais travail ou s’il conduit un véhicule qui cause un accident. L’organisation engagera également des frais de santé parce que ces employés sont toujours malades.

A lire également : Une option plus souple et conviviale pour l'acheteur - De la banque à la banque

À l’employé

La formation sur les soupçons raisonnables est également importante pour les employés. Lorsqu’une organisation dispose d’un tel système, elle les tient à l’œil. L’employé s’abstiendra de consommer des drogues et de l’alcool parce que les superviseurs le remarqueront et qu’ils seront soumis à un test. Leur niveau de production augmentera également, car ils se concentreront sur leur travail et ne se livreront pas à l’abus de substances. Ils seront également assurés d’être en sécurité pendant qu’ils travaillent parce que les superviseurs observent chaque employé en cas de changement de comportement.

Aux clients

Ce programme est également important pour les clients. Ils obtiendront de bons services dans les organisations et les institutions. C’est très important dans les écoles si un enseignant abuse d’une substance illégale, il ou elle ne viendra pas en classe et, par conséquent, les élèves perdront beaucoup d’argent. Cela donnera aussi une mauvaise réputation à l’institution. L’enseignant peut également représenter un danger pour les élèves. C’est également crucial pour une entreprise de conduite automobile, car si un conducteur consomme des drogues et de l’alcool, il peut causer un accident qui peut être mortel pour les clients.

Contenu du cours

Chaque établissement de formation a sa propre façon de former. Les cours peuvent être similaires, mais leur méthode d’enseignement peut être différente. Voici le contenu du cours pour la formation sur la suspicion raisonnable pour les employeurs

Introduction au sujet

Il s’agira notamment de savoir ce qu’est un soupçon raisonnable, ce qu’il implique. À la fin du cours, vous saurez sa signification et de quoi il s’agit. Ce sera comme un résumé de tout ce qui vous sera enseigné dans le cours.

L’obligation de l’employeur

Une fois que l’employeur a terminé la formation, il y a des choses qu’il sera obligé de faire. Ils devront observer leurs employés très attentivement afin de pouvoir déterminer s’il y a des personnes qui abusent d’une substance illégale. Ils auront les connaissances et les compétences nécessaires pour connaître la parole, l’apparence physique, le comportement et l’odeur corporelle d’une personne qui est sous l’influence de drogues.

Raisons de la consommation d’alcool et de drogues

Après la formation, le superviseur connaîtra certaines des raisons pour lesquelles les employés abusent des drogues et de l’alcool. On leur apprendra également à les manipuler lorsqu’ils sont sous l’influence de l’alcool au travail. Il s’agit d’un processus délicat et c’est pourquoi celui qui le met en œuvre devrait être formé.

Conseils pour la mise en œuvre de la politique

Les personnes qui entreprennent la formation sur les soupçons raisonnables recevront des conseils sur la façon de mettre à jour, d’examiner et de mettre en œuvre la politique sur l’alcool et les drogues. Ce n’est pas une tâche facile que de mettre en œuvre la suspicion saisonnière dans votre organisation, mais avec quelques conseils, vous le ferez facilement.

Quand faire un test de dépistage de drogues et pourquoi ?

Vous connaîtrez également l’heure exacte pour faire les tests et les raisons. Lorsque vous serez formé, vous saurez quand quelqu’un abusera d’une substance. On vous dira les choses à surveiller. Si vous êtes très convaincu et que vous avez confirmé qu’ils prennent des drogues et de l’alcool, vous pouvez maintenant leur dire de faire un test et si cela ne peut être fait sur place, vous les envoyez à un laboratoire.

Comment les employeurs documenteront leurs soupçons raisonnables et ce qu’il faut rechercher avant de procéder aux tests de dépistage

Les employeurs apprennent à documenter les soupçons raisonnables. Il y a un processus qui doit être suivi à la lettre et qui ne peut pas être suivi par quelqu’un qui n’a pas suivi la formation. On vous apprendra à documenter correctement ce que vous avez observé.

Conseils sur la façon de traiter les personnes dont le test s’est avéré positif

Quand vous envoyez l’employé passer le test et qu’il s’avère positif. Vous devriez savoir comment faire face à la situation. Le traitement de cette question est très délicat et doit être fait avec le plus grand soin. Parler avec l’employé ; connaître les raisons pour lesquelles il a abusé de la substance illégale. Proposer une façon de régler le problème, l’employé peut être conseillé ou emmené dans une institution pour le régler.

Quels sont les objectifs que l’on s’attend à atteindre à la fin de la formation sur les soupçons raisonnables ?

Chaque entreprise ou organisation veut toujours atteindre un certain objectif chaque année. Ainsi, lorsqu’ils analysent à la fin de l’année, ils peuvent voir leurs réalisations. Les personnes qui rendent cela possible sont les employés. Si les employés ne sont pas sains d’esprit, les objectifs de l’entreprise ne seront pas atteints. C’est pourquoi les employeurs devraient s’assurer que rien ne s’y oppose. La formation sur la suspicion raisonnable contribuera beaucoup à faire en sorte que l’organisation atteigne ses objectifs. Lorsque les employés sont en échec et qu’aucun d’entre eux n’abuse de la substance, cela aura un impact positif sur la production d’une organisation. Voici ce que les superviseurs auront accompli à la fin de la formation sur la suspicion raisonnable : – – les éléments suivants

Règlements

À la fin de la formation, l’employeur devrait connaître la réglementation sur le dépistage des soupçons raisonnables. Ils devraient savoir comment détecter une personne qui consomme des drogues et de l’alcool en regardant simplement. Lorsqu’ils sont formés, on leur dit ce qu’ils doivent rechercher avant de confronter un employé avec des soupçons de consommation d’une substance illégale ou d’alcool sur le lieu de travail. Ils doivent donc se conformer à la politique sur les drogues et l’alcool en milieu de travail, qui a clairement décrit les circonstances qui mèneront à un test.

Symptômes à surveiller

Il n’est pas aussi facile qu’il y paraît de savoir quand quelqu’un est sous l’influence de drogues ou d’alcool parce que les autres savent très bien comment le cacher. Vous ne pouvez pas aller voir un employé et lui dire de subir un test simplement parce que vous avez une intuition. Vous devez en être sûr. Les signes physiques comme les yeux sont dilatés et la prise de sang peut être un symptôme. Le discours est bredouillant et parfois ils parlent trop. Le corps transpire, frissonne, a des odeurs corporelles bizarres et trébuchantes ou maladroites. Il y a des signes de comportement qu’il faut surveiller, notamment : rire et pleurer de façon inappropriée, ne pas être capable de rester éveillé, la baisse du rendement au travail, la détérioration des biens de l’entreprise, le vol et l’emprunt d’argent et bien d’autres choses.

Remplissage de la documentation

Après vous être assuré de ce que vous avez observé et confirmé qu’ils consomment des drogues et de l’alcool, vous devriez noter tout ce que vous avez recueilli. Mettez toutes les informations nécessaires pour qu’elles soient claires et qu’elles ne vous causent pas de problèmes plus tard. Si les employés passent un test, assurez-vous de le déposer et si vous étiez en retard et que vous n’avez pas été en mesure de passer un document de test, assurez-vous de le faire également.

Confronter l’employé

Sortir l’employé de son lieu de travail afin qu’il ne cause pas de tort au reste des travailleurs. Dites-leur calmement vos soupçons et pourquoi vous voulez qu’ils passent un test. Connaissez les faits s’ils essaient de nier s’ils refusent de passer le test, prenez-le comme un test positif.

Lorsque vous avez reçu une bonne formation sur les soupçons raisonnables, vous serez en mesure de très bien gérer les choses. Vous traiterez la question avec clarté et professionnalisme. Les employés sauront qu’ils sont surveillés et, par conséquent, ils ne se livreront pas davantage à l’alcool et aux drogues lorsqu’ils seront sur leur lieu de travail. L’organisation aura également un moment facile pour remettre ses employés.