Un grimpeur tchèque conquiert les 8 000 mètres de dénivelé

Radek Jaroš atteint le sommet du K2, la montagne la plus dure du monde

K2, Pakistan, 26 juillet (ČTK) – Le grimpeur tchèque Radek Jaroš a gravi le deuxième plus haut sommet du monde, K2, et est devenu la 15e personne à avoir conquis toutes les montagnes du monde à plus de 8 000 mètres d’altitude sans oxygène, a rapporté la station radio tchèque Radiozurnal.

Jaroš, 50 ans, a réussi un cinquième essai. Avant l’expédition, il s’était remis pendant deux ans de l’amputation de ses orteils gelés. Il a souffert des engelures lors de la conquête de son 13e sommet de 8 000 m d’altitude, l’Annapurna.

A voir aussi : La gestion de compte SL aide les diplômés à obtenir un prêt à la fois

Vendredi, Jaroš, Petr Mašek et Jan Trávníček ont construit le quatrième camp sur le K2 à 8 000 mètres d’altitude et après une courte pause, Jaroš et Trávníček sont partis vers le sommet à minuit, heure du Pakistan.

Jaroš a atteint le sommet après 16 heures, Trávníček l’a suivi après quelque temps. Mašek est resté dans la tente du quatrième camp, où les deux grimpeurs qui ont réussi doivent maintenant descendre.

A découvrir également : Conseils de Colin Reilly à l'intention des acheteurs d'une première maison

“La lutte pour le K2 a été très difficile” à cause de la météo, a déclaré Lucie Vyborna, modératrice de Radiozurnal, qui fait partie de l’expédition.

Jaroš est seulement le quatrième Tchèque à avoir atteint le sommet du K2 (8 611 m). Les trois autres sont Josef Rakoncaj dans les années 1980, Libor Uher avec l’expédition de Léopold Sulovský en 2007 et l’ancien maire de Prague Pavel Bém il y a deux ans.

Le K2, bien que 293 mètres plus bas que l’Everest, est considéré comme le plus difficile. Les plus grands dangers sont les avalanches, la hauteur et surtout le temps.

Brève présentation de Radek Jaroš :

Lieu et date de naissance : Nové Město na Moravě, 29 avril 1964.

Famille : divorcée, fille Andrea et fils Ondřej.

Il a commencé l’escalade en République Tchèque à l’âge de 18 ans. Il a fait la première tentative d’ascension de l’Everest en 1994, à l’âge de 30 ans, mais sans succès. Il a réussi en 1998. Il fut la 12e personne dans l’histoire à atteindre le sommet le long de la muraille tibétaine septentrionale. Josef Rakoncaj, qui a conquis neuf montagnes de plus de 8 000 mètres, est devenu la première personne au monde à gravir deux fois le K2.

Les ascensions réussies de Jaroš à plus de 8.000 mètres d’altitude :

  • 1998 – Mont Everest (8 848 mètres au-dessus du niveau de la mer)
  • 2002 – Kanchenjungha (8 586 m ; troisième plus haut sommet du monde ; avec Martin Minarik, ils ont été les premiers Tchèques à réussir)2003 – Broad Peak (8 051 m)
  • 2004 – Cho Oyu (8 188 m ; avec le champion du monde de ski de fond tchèque Martin Koukal) et Shishapangma (8 027 m)
  • 2005 – Nanga Parbat (8 125 m)
  • 2008 – Dhaulagiri (8 167 m) et Makalu (8 485 m)
  • 2009 – Manaslu (8 163 m)
  • 2010 – Gasherbrum II (8 034 m) et Gasherbrum I (8 080 m)
  • 2011 – Lhoce (8 516 m)
  • 2012 – Annapurna (8 091 m)
  • 2014 – K2 (8 611 m)

K2 tentatives : Jaroš a tenté d’escalader la montagne en 2001, 2003 et 2005. Le temps a toujours gâché ses efforts. En 2007, il s’est écrasé un doigt dans le camp de base et n’a pas pu grimper du tout.

Blessures : Lors de l’expédition de l’Annapurna, il a souffert de gelures aux jambes et a subi sept opérations au cours desquelles les médecins lui ont amputé 11 de ses articulations des doigts sur les deux jambes au cours des deux dernières années. Récemment, les médecins lui ont diagnostiqué une fracture de la cinquième vertèbre, appelée fracture de fatigue, avec laquelle il aurait vécu pendant 30 ans.

Récompenses : Il a reçu plusieurs prix à la maison. Avec le grimpeur tchèque Zdeněk Hrubý, décédé tragiquement dans les montagnes l’année dernière, il a reçu le premier prix du Czech Fair Play Club pour le sauvetage de deux alpinistes polonais dont la vie a été menacée lors de l’ascension de Dhaulagiri par le mal des montagnes en 2008. Pendant la descente, ils ont également aidé deux alpinistes espagnols épuisés. Ils ont également reçu le diplôme du Mouvement Européen du Fair-play pour leur action.

Jaroš a écrit plusieurs livres et réalisé plusieurs documentaires sur ses expéditions, dont certains ont été primés dans des festivals de cinéma.

Voir aussi : Un grimpeur tchèque en tête de sept sommets

Facebook
Google+
https://www.ralph-lauren.fr/un-grimpeur-tcheque-conquiert-les-8-000-metres-de-denivele">
Twitter
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!