Les 5 meilleures façons d’éviter les fraudes en matière de consultation en immigration au Canada

Immigrer dans un autre pays est généralement un processus engageant et épuisant, et vous devez recourir aux services d’une société d’immigration. Comme si le processus lui-même n’était pas assez vigoureux, vous devez aussi choisir parmi les dizaines d’entreprises d’immigration disponibles. Si vous avez l’intention de déménager au Canada, vous devriez être particulièrement à l’affût d’individus sans scrupules qui cherchent à vous voler pour vous aider à vous installer au pays.

De nombreuses personnes ont perdu de l’argent et perdu un temps et des ressources précieux pour contrefaire les services de consultants en immigration du Canada. C’est pourquoi vous devez prendre ces mesures pour éviter ces escroqueries et avoir une expérience transparente et valable lorsque vous immigrez au Canada.

A lire également : La taxe de Gst India est appelée à faire un impact dans votre entreprise

1. Recherchez les licences et l’adhésion à l’ICCRC :

L’une des principales façons de repérer une entreprise d’immigration frauduleuse est qu’elle ne sera pas titulaire d’un permis. Seules les entreprises qui sont enregistrées et qui ont reçu une licence pour offrir des services de consultation en immigration sont légitimes. Évitez les firmes de consultants qui promettent d’être légales mais qui n’ont pas de licence valide comme preuve de leur authenticité. De plus, vous voudrez peut-être vérifier si l’entreprise est membre du Conseil de réglementation des consultants en immigration du Canada (CCRIC) et si elle a un bon dossier avec l’organisme. Les entreprises qui ne sont pas enregistrées auprès de cet organisme ou qui ont un mauvais dossier peuvent finir par vous laisser tomber au bout du compte.

2. Restez loin des bonnes affaires :

La plupart des fraudeurs en matière d’immigration offrent des aubaines qui visent à attirer les immigrants potentiels et à les encourager à demander des services d’immigration à leur entreprise. Par exemple, une entreprise peut promettre un traitement plus rapide de votre demande d’immigration, des demandes acceptées et des offres d’emploi sans entrevue. Toutes ces promesses sont généralement fausses et visent à vous escroquer de votre argent durement gagné. Seuls les bureaux d’Immigration, des Réfugiés et de Citoyenneté Canada (IRCC) ont la capacité de déterminer les délais de traitement des demandes, y compris si elles seront approuvées ou rejetées. Rappelez-vous que vous n’obtiendrez pas d’emploi sans passer une entrevue. Par conséquent, si quelqu’un vous promet ces choses, ce sont des escrocs.

A découvrir également : Pourquoi votre entreprise a besoin d'une application pour 2019

3. Ne cliquez pas sur Courriels hameçons :

Les fraudeurs de consultants en immigration du Canada utilisent depuis longtemps l’hameçonnage pour escroquer les immigrants qui ne se doutent de rien. Vous ouvrez votre email et trouvez le courrier d’une société de conseil offrant des services d’immigration. Avant de vous exciter à l’idée d’avoir trouvé une société d’immigration sans transpirer, réfléchissez à deux fois. La plupart des entreprises légitimes ne vous enverront pas de courrier à moins que vous ne soyez inscrit à leur liste de diffusion. Celui qui vous envoie un courriel est probablement un escroc, et vous devriez vous abstenir de répondre à ce courriel ou de fournir vos renseignements personnels ou bancaires.

4. Effectuez des recherches en ligne :

Internet est une mine d’or d’information et peut vous éviter de tomber dans les pièges des consultants en immigration canadiens sans scrupules. Il existe divers sites qui vous permettent de faire des recherches et de savoir si une firme de consultants en immigration est légitime. Vous pouvez également obtenir des commentaires en ligne sur les personnes qui ont eu recours aux services de ces entreprises. Évitez les entreprises qui ont été étiquetées comme illégitimes. De plus, évitez ceux qui ont de faibles étoiles (moins de 3 étoiles), car il y a de fortes chances que d’anciens clients aient eu de mauvaises expériences avec eux.

5. obtenir des recommandations :

Une des façons sûres d’éviter de se faire arnaquer est d’obtenir des recommandations d’amis proches, d’amis d’amis ou de membres de la famille. Connaissez-vous quelqu’un qui a immigré au Canada ? Si c’est le cas, ils peuvent vous mettre en contact avec le consultant en immigration du Canada qui vous a aidé à traiter votre demande. Cela vous aide à obtenir des informations de première main sur la situation de l’entreprise, son service à la clientèle et sa fiabilité. De plus, vous pouvez aussi apprendre ce qui est requis durant le processus de demande.

Dernières réflexions :

Les fraudeurs cherchent à escroquer les immigrants du Canada en leur promettant un traitement plus rapide des demandes, des ententes bon marché et même des emplois gratuits. Épargnez-vous ces escroqueries en observant les mesures mises en évidence. Méfiez-vous des entreprises qui demandent un paiement initial qui n’est pas indiqué sur le site Web du CRIC. Si vous n’êtes pas sûr de la légitimité d’une entreprise, vérifiez en ligne, demandez à vos amis et recherchez une adhésion valide à l’ICCRC.

Lire aussi :

  • Suivez ces 5 conseils pour éviter les erreurs dans la demande d’immigration
  • Moins de déchets – Quelque chose que vous pouvez faire pour le monde

Facebook
Twitter
Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!