Faire affaire avec un vendeur de voitures : 5 trucs sales à surveiller

Lorsque vous achetez une voiture, il ne s’agit pas seulement de rechercher un design cool, un kilométrage raisonnable et des soumissions d’assurance automobile raisonnables en Caroline du Nord. Il s’agit aussi d’essayer d’éviter les sales tours employés par les vendeurs dans leur quête éternelle pour améliorer leurs propres résultats financiers.

A lire en complément : Les avantages d'acheter un moteur diesel pour vos véhicules de construction

Lisez aussi : Comment faire des emplettes pour une voiture avec votre conducteur de l'adolescence ?

Lire également : 6 conseils pour organiser et ranger votre voiture pour l'hiver

Voici quelques astuces à surveiller :

1. Tout le monde déforme la vérité. Les vendeurs de voitures sont souvent considérés comme des maîtres de la vérité. Vous devez prendre tout ce qu’ils disent avec un grain de sel, parce que cela fait partie de leur travail d’étirer la vérité. Ils mettront la pression et vous diront que vous devez décider rapidement, car il ne vous reste que quelques unités de la voiture que vous envisagez, que le prix actuel n’est bon que pour aujourd’hui, qu’il y en a d’autres qui s’intéressent aussi à la voiture que vous voulez acheter. Bref, ne tombez pas trop vite dans l’achat d’une voiture.

2. Les vendeurs peuvent récupérer un “rabais” grâce à d’autres facteurs de l’achat d’une voiture. Supposons que vous êtes inflexible quant au montant d’un paiement mensuel précis. Ils peuvent finalement accepter ce montant, mais ils peuvent quand même compenser en prolongeant la durée du prêt pour que vous finissiez par payer encore plus pour votre voiture. Ils peuvent également faire une offre à bas prix pour votre véhicule d’échange.

Ce que vous devez faire, c’est négocier séparément chaque partie de l’achat de votre voiture. Comparez donc les prix des voitures de différents concessionnaires, recherchez un prêt auto auprès de différents prêteurs et trouvez une aubaine pour votre véhicule d’échange auprès de différents concessionnaires.

Lisez aussi : Body-Borneman pour les voitures classiques et l’assurance GAP

3. Les tactiques d’appât et d’échange sont courantes. Les vendeurs sont très confiants quant à leur capacité à convaincre les gens d’acheter et ils savent que c’est un jeu de chiffres. Plus les gens visitent leur salle d’exposition, plus ils ont d’acheteurs. Une tactique courante qu’ils utilisent est de promouvoir une voiture à bas prix, de sorte que vous serez tenté de leur rendre visite. Mais une fois que vous y serez, ils vous diront que vous êtes arrivé trop tard et que leurs unités ont déjà été vendues. En attendant, ils ont d’autres belles voitures à vous montrer….

Avant de vous faire avoir, appelez d’abord le concessionnaire pour vous assurer que la voiture que vous voulez est toujours disponible. S’ils disent que c’est le cas, demandez-leur de vous envoyer un courriel confirmant cela afin que vous ayez une preuve.

4. Ils simulent une offre élevée au téléphone pour votre reprise. Lorsque vous arrivez chez le concessionnaire pour apporter votre véhicule d’échange, il inspectera la voiture et vous dira que son offre était trop élevée pour l’état de votre voiture. Le but, encore une fois, est de vous faire entrer dans leur salle d’exposition.

Les offres par téléphone sont toujours trompeuses. Vous devez apporter votre véhicule d’échange chez différents concessionnaires, et la seule offre en laquelle vous devriez avoir confiance est celle qui vous est faite après qu’ils aient inspecté votre véhicule en personne.

5. Il peut y avoir une “erreur” dans le contrat d’achat de la voiture. Avec tant de détails impliqués dans l’achat d’une voiture, il peut sembler compréhensible qu’une erreur se produise de temps en temps. Assez curieusement, ces erreurs sont en fait communes, et d’une certaine façon, elles sont toujours à l’avantage du vendeur !

Avant de signer quoi que ce soit, vérifiez le prix d’achat, le montant de la mise de fonds et les conditions du prêt. Vous devez vous assurer que tout ce qui figure dans le contrat correspond à ce que vous avez convenu avec le vendeur de voitures.

L’achat d’une voiture neuve peut s’avérer coûteux. Avant de commencer à chercher des soumissions d’assurance, assurez-vous de ne pas trop payer pour votre nouvelle voiture !

Lisez aussi :

  • Comment devenir un excellent vendeur
  • Comparaison entre la nouvelle Toyota Fortuner et l’Innova Crysta

Abonnez-vous à notre newsletter

Abonnez-vous à notre newsletter

Rejoignez notre liste de diffusion pour recevoir les dernières nouvelles et mises à jour de notre équipe.

You have Successfully Subscribed!