Comment arrêter de boire de l’alcool naturellement ?

Vous avez remarqué que votre temps et vos économies sont confisqués par l’alcool qui au passage détruit vos relations et détériore peu à peu votre santé ? Alors il est temps de penser à arrêter. Vous vous interrogez donc sur comment soigner cette dépendance mais ne trouvez pas vraiment une solution ? On a recensé dans cet article, pas mal d’astuces de grand-mère ou moyens naturels d’arrêter de consommer de l’alcool.

Commencez par vous trouver des motivations

Des motivations pour arrêter la consommation d’alcool, il en existe beaucoup. Et cela peut varier d’une personne à une autre. Mais dans la majorité des cas, l’argent peut être une source de motivation efficace pour réduire ou stopper la prise de boisson alcoolisée.
Vous l’auriez sans doute remarqué, la dépendance à l’alcool ou à tout autre stupéfiant, ne permet pas d’avoir des économies. Surtout pour les personnes défavorisées. Dès que le moindre centime tombe dans leurs poches, ils accourent aussitôt vers la bouteille d’alcool.

Lire également : 3 oreillers anti ronflement qui sont parfaits pour les couples troublés par le ronflement.

Si vous êtes concerné par ce cas de figure, commencez par penser à tout ce que vous dépensez chaque jour en boisson alcoolisée. Puis, à tout ce que vous auriez pu réaliser si votre argent n’était pas directement injecté dans ce domaine. Il ne s’agit de vous morfondre à la vue de la somme colossale que vous dépensez dans les tavernes, mais plutôt d’évaluer votre réelle capacité financière, et de prendre une juste décision. Prenez l’engagement d’économiser votre argent et soyez animé par la volonté de réduire drastiquement, vos dépenses en Alcool.

Vouloir être en bonne forme pour pratiquer d’autres activités est également une motivation assez suffisante pour arrêter de boire de l’alcool. Pour ce faire, trouvez-vous d’autres occupations. Restez loin de tout ce qui peut créer une occasion de boire et concentrez-vous sur ce que vous gagnerez en menant à bien l’activité que vous pratiquez.

A voir aussi : Comment traiter au mieux l’acné ?

Soyez également motivé par l’envie de rester de bonne humeur et vos appétences pour l’alcool disparaitront drastiquement.

Contrôler régulièrement votre consommation

Votre consommation d’Alcool est-elle régulière ou irrégulière ? À quelle fréquence buvez-vous et à quelle occasion ? Ce sont des questions qui vous permettront d’évaluer votre niveau de consommation. Une fois que toutes vos interrogations ont obtenu de réponse, fixez-vous des limites, notez vos progrès ensuite et prenez des mesures pour réguler votre prise d’Alcool.

arrêter de boire de l’alcool naturellement

Fixez-vous des limites

Vous ne pourriez pas arrêter votre consommation d’un coup à moins d’avoir une contrainte religieuse. Lorsque vous n’êtes donc pas dans ce contexte, l’arrêt ne peut qu’être progressif. Cependant, au début, vous devez faire de grands efforts. Lorsque vous estimez la quantité d’alcool que vous ingérez sur une période donnée, décidez-vous à la réduire au tiers ou au quart prochainement sur la même période.

Si autrefois, vous avez l’habitude de prendre de l’alcool à toutes vos réunions, limitez cette prise à quelques réunions.

Notez vos progrès

Lorsque vous notez vos progrès, cela vous permet d’évaluer votre aptitude à respecter vos nouvelles exigences et à fixer des objectifs supplémentaires.

Évitez les amis qui vous détourneront de votre objectif

Vos amis peuvent être de véritables obstacles. Si vous avez l’habitude de boire en groupe, pensez désormais à vous écarter de ce groupe. À moins que vous veuillez tous changer vos habitudes. Sinon cela ne vaut pas la peine de continuer à fréquenter des personnes avec qui vous ne partagez plus les mêmes objectifs.

Si également d’autres personnes de votre entourage vous font comprendre que vous n’atteindrez jamais la sobriété, éloignez-vous d’elles. Si vous vous sentez trop seul, faites-vous de nouveaux amis qui partagent votre vision et vous soutiennent.

Prenez des boissons non alcoolisées

Lorsque vous vous retrouvez dans un milieu où vous êtes obligé de boire, essayez de retarder au maximum, le premier verre. Prenez des boissons non alcoolisées, afin de remplir votre estomac. Lorsque vous arriverez enfin sur l’alcool, vous sentirez que vous ne pouvez plus en prendre assez.

Buvez régulièrement de l’eau et mangez suffisamment

L’idée ici, c’est également de remplir votre estomac pour limiter la quantité d’alcool qui sera ingéré. Cependant, il existe quelques particularités. Lorsque vous prenez de l’eau, cela réduit la quantité d’alcool qui passe dans votre sang, ce qui amoindrira ses effets sur votre organisme.

Pour ce qui est de la nourriture, ses propriétés sont semblables à celles de l’eau. Lorsque vous mangez avant ou après avoir bu, la quantité d’alcool qui passe dans le sang est réduite.

En adoptant chacune des habitudes suscitées, vous arriverez certainement à réduire progressivement, mais de façon sûre, votre consommation d’alcool. Au bout d’un certain temps, vous remarquerez que vous ne consommez pratiquement plus rien. Et à ce moment-là, vous serez libéré de votre dépendance et vous pourriez arrêter de boire.